LAS MARAVILLAS DE MALI EN CONCERT

Concert ,  Festival ,  Jazz et blues ,  Culturelle ,  Musique à Marciac
Collection Tourisme Gers/
Collection Tourisme Gers/
  • A 21h.

    Première partie: FATOUMATA DIAWARA. Artiste globetrotteuse et tout terrain, musicienne, chanteuse, comédienne, Fatoumata Diawara est l'une des grandes voix de l'Afrique d'aujourd'hui...

    Fatoumata Diawara: guitare, voix
    Yacouba Kone: guitare
    Arecio Smith: claviers
    Sekou Bah: basse
    JB Gbadoe: batterie

    Le destin de Fatoumata Diawara s'accomplit d’âpre lutte. À Bamako, sa tante comédienne l'accueille adolescente. Rejetant l'école en Côte d'Ivoire, où elle est née, Fatou arrive en baby-sitter et se trouve propulsée, à 17 ans, vedette du film La Genèse de Cheikh Omar Sissoko. Le regretté Sotigui Kouyaté entraîne la jeune actrice sur les planches parisienne et la dirige dans l'Antigone de Sophocle. Le rôle de Sia, qu’elle incarne à vingt ans, en fait une vedette adulée dans toute l'Afrique de l'Ouest. Sa carrière semblait toute tracée, si sa famille n'avait conclu de la marier. Fatou s'échappe avec la troupe de théâtre Royal de Luxe. Elle chante ses premières chansons en parcourant le monde au sein de la compagnie nantaise. À Paris, elle intègre le circuit des musiques africaines. Cheick Tidiane Seck la fait participer aux projets d'albums et de tournées qu’il dirige au Mali pour Oumou Sangaré puis Dee Dee Bridgewater. Sur les conseils de Rokia Traoré, Fatou s’accompagne d'une guitare et compose ses premières chansons. Elles plaisent au producteur anglais d'Oumou Sangaré qui les lui fait écouter. Ainsi, fin 2011, paraît son premier album. Depuis, scènes et collaborations s'enchaînent : avec Damon Albarn, Bobby Womack, Afrocubism, Herbie Hancock, etc. Après son interprétation remarquée dans le spectacle Kirikou et Karaba, Fatoumata renoue aussi avec le cinéma. Abderrahmane Sissako lui confie le rôle de la chanteuse dans Timbuktu et la musique du film, couronnée par un César.

    Deuxième partie: LAS MARAVILLAS DE MALI. Ce concert revient sur l'aventure des "Maravillas de Mali", un groupe de jeunes Africains partis enregistrer à La Havane dans les années 1960.

    Boncana Maiga: directeur musical
    Juan Alfredo Hurtado Valero: guiro, voix
    Mory Kanté: kora, voix
    Jospinto Florent Jose Alapini: voix
    Sandor Santiago Saint Hill Montejo: piano
    Lazaro Osniel Correa Martinez: basse
    Allberto Marcelino Soria: timbales
    Carlos Godinez Goicochea: congas
    David Reicer Bencomo Guedez: flute
    Nahomi Stephany Guerra Mayan: viola
    Jelyen Baso Miranda: violon
    Reicel Pedroso Diaz: violon
    Zamir Adalberto Munoz: Hernandez violon
    Antonio Luis Morales: guiro

    En 1964, dix jeunes étudiants originaires du Mali sont invités par le gouvernement cubain à suivre une formation musicale à La Havane. Les «Merveilles du Mali» y font fureur. C'est le temps des amitiés « communistes » entre l'Afrique des indépendances et le Cuba révolutionnaire de Fidel Castro et du Che. Pendant sept ans, en pleine Guerre Froide, ces jeunes vont étudier la musique à Cuba. C'est le début de l'aventure des Maravillas de Mali, le premier groupe africain 'afro cubain' et le seul à chanter en espagnol, en bambara et en français. Sans le savoir, ils vont définir les grandes lignes ce que l'on appelle aujourd'hui la « World Music ». Symboles d'une relation fraternelle entre une Afrique pétrie d'aspirations socialistes et un Cuba en pleine euphorie Castriste, ces musiciens vont finir par enregistrer un unique album dont un des morceaux sera l'un des plus grands tubes de cette période révolutionnaire. Brassant les influences cubaines et les sons traditionnels maliens, la chanson « Rendez-Vous Chez Fatimata » ne fera pas seulement danser toute l'Afrique mais va aussi marquer profondément l'histoire de la musique africaine et latine. En 1999, le producteur français Richard Minier, découvre cette histoire et décide de faire revivre les Maravillas de Mali. Accompagné du dernier survivant du groupe, Boncana Maïga, ils refont ensemble le même voyage de Bamako à La Havane sur les traces du groupe, plus de 50 ans après sa création, pour réenregistrer, dans le même mythique studio Egrem, de nouvelles versions des chansons sorties dans les années 60.

    Tarif plein: de 26€ à 56€.
  • Clientèles acceptées
    • Individuels
    • Individuels
Tarifs
Moyens de paiement
  • American Express
  • Carte bleue
  • Chèque
  • Espèces
  • Tarifs 2018
  • Adulte

    • Concert

    De 26 € à 56 €
  • Demandeur d'emploi

    • Concert

    23 €
  • Etudiant

    • Concert

    23 €
  • Enfant

    • Moins de 12 ans

    10 €
Horaires
Horaires
  • Le 8 août 2018 à 21:00
Déposer un avis

Écrivez votre avis sur Las Maravillas De Mali En Concert :

  • Horrible
  • Mauvais
  • Moyen
  • Très bien
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Las Maravillas De Mali En Concert, soyez le premier à en laisser un !